#Allmyfavouritesawards

Image

Après un très petit été, l’automne est déjà là. Certaines sont ravies, d’autres au bord du suicide, en ce qui me concerne, j’aperçois avant tout une jolie occasion de voir la vie en prune !! (chouette chouette chouette) Je ne vous ai encore jamais parlé de mon addiction pour toutes ces jolies nuances de violet-rose que mon amoureux n’a jamais comprises. (Oui, prune et aubergine sont deux couleurs différentes) Bref, cet amour de toujours m’aide à encaisser le retour à la fac, le retour de la pluie, le retour du réveil.. en m’en parant des pieds à la tête. Je vous laisse découvrir mes produits favoris, mes vétements-doudou et mes trucs anti-grisaille de ce mois de septembre.

Mes vernis du mois: le velvet de Mavala que je ne présente plus et deux jolies couleurs très automnales de chez kiko, un framboise (363) et un prune clair (317).
Au niveau du rouge à lèvre, j’ai alterné tout le mois avec deux petites merveilles : Le Diva de MAC, un rouge très sombre dont je vous parlerai surement tout l’hiver et un rouge-coquelicot tout droit sorti de la nouvelle collection-tuerie Kiko (04) (vite vite vite, les couleurs sont toutes superbes et la tenue est top)
Pour mon teint, rien d’ultra original, je reste fidèle à la base de teint illuminatrice That gal de Benefit qui convient parfaitement à mon teint toujours trop porcelaine. Pour le blush, j’ai craqué pour la teinte 112 des Soft touch blush de kiko qui est un joli prune. (oui toujours)
Pour ses couleurs très automnales au final, j’ai ressorti ma palette Naked 1 du méchant tentateur Monsieur Urban Decay (ennemi numéro 1 de mon banquier et de mon chéri) qui va encore déclencher une crise conjugale en avril prochain avec la sortie de la Naked 3.. merci.. (mais nous en reparlerons au printemps)
La palme du sauveur de mes nuits trop courtes revient une fois de plus au mascara They’re real de Benefit que l’on ne présente plus. (love love love forever)

Pour finir, une petite touche de réconfort qui me transporte sur un joli nuage rose poudré pour affronter le méchant monde qui m’attend dehors tous les matins : Chance l’Eau tendre de Chanel que j’aime, que j’aime, que j’aime.. (      to be continued           )

Publicités

#ps.I LOVE YOU

Image

Back to school, arrivée de l’automne et tout de suite, mes ongles s’assagissent. Mon combo gagnant du moment, la nuance VELVET de mavala, pour un effet propre & soigné. Un vieux rose, classique mais indémodable. Les vernis mavala sont extras, la palette de nuances est sublime, l’application est facile (très important pour une nulle en vernis comme moi.) et la tenue est hallucinante pour un vernis à si petit prix. 
Le petit plus réconfort : la crème hydratante L’occitane en Provence « spring cherry » qui laisse une odeur délicate sur les mains en les rendant toutes douces. L’application est un réel moment de détente en réalisant un massage un peu appuyé sur la paume de la main et le bout des doigts. J’adore.

Manifeste d’une nana dérangée sur la voie de la guérison.

Lettre à adapter à votre propre situation désespérée.

Chéri,

Ceci n’est pas une lettre enflammée, où tu devras subir une fois de plus mes élans d’affection (réels ou intéressés) ou mes déclarations d’amour d’un niveau « chanson disney ».. mais bien la confession d’une chérie repentie après tant d’excès en tout genre.
Je le confesse, j’abuse parfois, peut-être, sur mes achats compulsifs. Le complot qu’ont organisé mes copines de fac, youtubeuses, instagrameuses est infaillible. Je te donnerai quelques noms afin que tu éradiques ce fléau qui me tue chaque jour un peu plus..
Je le confesse, je suis faible et les pro du marketing l’ont parfaitement compris. On pourrait me faire acheter n’importe quoi d’un peu mignon, d’un peu girly, d’un peu princesse, d’un peu pastel, d’un peu poudré, d’un peu rose, violet, blanc, bleu, gris.. bref.
Je le confesse, je n’avais peut-être pas besoin d’une énième jupe, d’une nouvelle paire de talons ou d’une nouvelle petite robe shoppée sur assos.com, comme cette nouvelle petite merveille à la Jackie Kennedy, si tu la voyais tu .. (pardon je m’égare)
Je le confesse, j’ai parfois dissimulé une partie de mon butin shopping pour éviter la crise.
Je le confesse, je joue parfois de mes charmes pour un nouveau rouge à lèvres.
Je le confesse, tu as peut être raison au sujet de mon dressing qui déborde.
 
Pourtant, malgré cet élan de lucidité qui a déjà du soulever en toi un sentiment de fierté, je dois modérer mon propos.. et pour cause, tes yeux verts qui pétillent quand, au moment de sortir, tu m’aperçois dans ma nouvelle petite robe noire, apprêtée et parfumée, ont raison de moi. Tout cela pour dire que c’est en quelque sorte de ta faute mais par AMOUR je veux bien continuer à être une princesse.

Encore une fois, désolée.

(ps: je le confesse, j’ai peut-être un peu trop regardé de disney)

#1withlovefrommydressing

Image
                                         Today I am a ballet dancer.

Jupe : H&M
Body : Soleil sucré

                                       «  What does it feel like when you’re dancing? « 
 
« Don’t know. Sorta feels good. Sorta stiff and that, but once I get going… then I like, forget everything. And… sorta disappear. Sorta disappear. Like I feel a change in my whole body. And I’ve got this fire in my body. I’m just there. Flyin’ like a bird. Like electricity. Yeah, like electricity. « 

-Billy Elliot.