Manifeste d’une nana dérangée sur la voie de la guérison.

Lettre à adapter à votre propre situation désespérée.

Chéri,

Ceci n’est pas une lettre enflammée, où tu devras subir une fois de plus mes élans d’affection (réels ou intéressés) ou mes déclarations d’amour d’un niveau « chanson disney ».. mais bien la confession d’une chérie repentie après tant d’excès en tout genre.
Je le confesse, j’abuse parfois, peut-être, sur mes achats compulsifs. Le complot qu’ont organisé mes copines de fac, youtubeuses, instagrameuses est infaillible. Je te donnerai quelques noms afin que tu éradiques ce fléau qui me tue chaque jour un peu plus..
Je le confesse, je suis faible et les pro du marketing l’ont parfaitement compris. On pourrait me faire acheter n’importe quoi d’un peu mignon, d’un peu girly, d’un peu princesse, d’un peu pastel, d’un peu poudré, d’un peu rose, violet, blanc, bleu, gris.. bref.
Je le confesse, je n’avais peut-être pas besoin d’une énième jupe, d’une nouvelle paire de talons ou d’une nouvelle petite robe shoppée sur assos.com, comme cette nouvelle petite merveille à la Jackie Kennedy, si tu la voyais tu .. (pardon je m’égare)
Je le confesse, j’ai parfois dissimulé une partie de mon butin shopping pour éviter la crise.
Je le confesse, je joue parfois de mes charmes pour un nouveau rouge à lèvres.
Je le confesse, tu as peut être raison au sujet de mon dressing qui déborde.
 
Pourtant, malgré cet élan de lucidité qui a déjà du soulever en toi un sentiment de fierté, je dois modérer mon propos.. et pour cause, tes yeux verts qui pétillent quand, au moment de sortir, tu m’aperçois dans ma nouvelle petite robe noire, apprêtée et parfumée, ont raison de moi. Tout cela pour dire que c’est en quelque sorte de ta faute mais par AMOUR je veux bien continuer à être une princesse.

Encore une fois, désolée.

(ps: je le confesse, j’ai peut-être un peu trop regardé de disney)

Publicités

#1withlovefrommydressing

Image
                                         Today I am a ballet dancer.

Jupe : H&M
Body : Soleil sucré

                                       «  What does it feel like when you’re dancing? « 
 
« Don’t know. Sorta feels good. Sorta stiff and that, but once I get going… then I like, forget everything. And… sorta disappear. Sorta disappear. Like I feel a change in my whole body. And I’ve got this fire in my body. I’m just there. Flyin’ like a bird. Like electricity. Yeah, like electricity. « 

-Billy Elliot.